Carnet de route

Week-end d'alpinisme Champagny en Vanoise

Le 04/07/2015 par Jade FARRUGIA

Le samedi 4 juillet 2015, après une halte plus ou moins longue au magasin préféré des montagnards, et surtout d’Yves, nous sommes arrivés en fond de vallée à Champagny en Vanoise le Haut : Yves (on commence toujours par citer le grand chef), Jean, Jean-Louis, Damien, Anaïs et Jade. Avant le démarrage de la « course » vers le sommet du Grand Bec à 3 398 m, le pic nique était de rigueur pour calmer nos estomacs affamés par la route. Nous avons été rejoints par Jean-François et Vincent. Les deux chameaux, (personne habitant Chalmazelle selon le dictionnaire du Petit Yves, édition 2015), manquaient à l’appel. C’est alors que Jean a endossé son costume de Jacques PRADEL (émission célèbre de « perdu de vue ») pour retrouver les deux égarés. Une fois cette mission accomplie avec succès, nous avons entamé la montée en direction du refuge du plan des Gouilles (nom Suisse qui signifie « petite étendue d’eau, mare, flaque, étang de petite taille » : j’ai cherché mais ne vois pas le rapport…). Une légère petite pluie fine est venue accompagnée les derniers mètres de cette montée qui, jusqu’alors, s’était faite sous un soleil de plomb. Néanmoins, ce rafraichissement n’a pas été suffisant et nous avons presque tous été contraints de consommer de la bière… (je passe les détails du bon repas et de la nuit, pour ne pas perdre les quelques lecteurs de ce laïus…).

Après un réveil à 3h du matin, départ à presque 4h, en t-shirt, avec une lune magnifique nous dispensant d’utiliser nos loupiottes frontales, nous avons entamé la marche vers le sommet…Accompagnés du levée du jour, nous avons chaussé nos crampons au col et avant le Glacier de la Becca Motta (2828m) (enfin ce qu’il en reste), et nous nous sommes encordés. Avec comme chef de cordée Yves, nous voilà partis à la conquête du Grand Bec (ça fait classe de parler de conquête) dans une marche régulière et dans un décor splendide. L’arrivée s’est faite sans difficulté particulière et nous avons pu profiter de cette vue à 360 degrés sur les montagnes qui, comme toujours, sont de toutes beautés. Après ce spectacle qui ravi les yeux et rempli le cœur d’une joie indicible, nous avons du prendre le chemin du retour en direction du monde des humains.

Un grand merci à tous nos accompagnateurs pour cette sortie qui nous laisse un souvenir marquant, pour cette expérience qui nous a permis de découvrir la montagne différemment et qui donne l’envie de toujours aller plus loin et plus haut ! Un merci tout particulier à Jean de ne pas avoir brûlé le refuge pendant la nuit…







CLUB ALPIN FRANCAIS ROANNE ET SA REGION
1 AVENUE DE BEAUSÉJOUR
42300  ROANNE
Contactez-nous
Tél. 04 77 71 04 30
Permanences :
jeudi 20:00-22:00
Agenda