Carnet de route

Grand WE Spéléo

Le 24/07/2015 par Guesdon Cyril

Vendredi 17 juillet au soir : en route pour la Haute-Savoie, malgré des doutes croissants sur la compatibilité de la météo avec notre objectif : la Traversée de la Diau. "Ben au pire, on trouvera toujours un plan B". 

Installés au camping rural d'Usillon, l'équipe sera au complet en début de nuit avec l'arrivée du Maillot Vert et de son Padawan.

Lendemain matin : c'est l'heure de la prise de décision. L'avertissement du topo donne le ton : "Ne s'engager que si la météo est sûre à 100% sur 24h. A bon entendeur, salut !". 
L'épluchage des sites météo viendra confirmer la tendance : s'il y a bien une chose dont on est sûrs à 100%, c'est que petite pluie et/ou risques d'orages viendront troubler les 12 prochaines heures ...

Pendant ces tergiversations, la pluie arrivera d'ailleurs un peu en avance, nous amenant à discuter de la façon dont nous allions occuper la journée, à l'abri sous la grande tente.

C'est ainsi que nous partîmes en mode ultra light (casque et combi spéléo seulement) en direction de l'arrivée de la Traversée, histoire de calmer (ou de nourrir ?) notre frustration, 
en remontant ce qu'il est possible de remonter "à pied" dans la maigre fenêtre temporelle accordée.

Après que la bien-nommée Grande Soufflerie nous eut offerte une ébouriffante illustration de l'effet Venturi, demi-tour.

Bien malins sont ceux qui ressortiront les pieds secs : l'eau est tellement claire que la pose de pieds ne tolère aucune étourderie ...

Retour au camp, apéro n°1 et grand luxe : déballage de nos tambouilles en sachets pour dégustation dans des assiettes svp !

Au programme de l'après-midi : esthétique balade sur le plateau du Parmelan et son large lapiaz pour aller repérer la tanne des Trois Bêtas, c'est à dire l'entrée de la Traversée de la Diau. 
Bilan, on aura vu l'entrée ET la sortie dans la journée, si ça c'est pas de la croix !

On redescend pour entamer la mission suivante : aller repérer l'entrée du potentiel plan B du lendemain, la Traversée de la Merveilleuse

Mis sur la voie par le topo, on guette ensuite les kairns, des kairns, des kairns, toujours des kairns ... pour finir .... sur le Plateau, à nouveau ... Bon ben, c'est raté ^^

Apéro n°2 bercés par les cloches des vaches pour digérer l'échec, puis apéro n°3&co une fois de retour en camping ...

Finalement, pas la moindre goutte de pluie ... un peu rageant, mais tel est le prix de la Sagesse ...

Pour le lendemain, déjà que la Traversée de la Merveilleuse partait avec des points négatifs suite à la lecture d'un compte-rendu peu avenant glâné sur le Net, la déconvenue du jour n'arrange rien. 
Ce sera finalement un dimanche rando : aller décrocher le panorama de la tête du Parmelan, bien manger au chalet de l'Anglette, et repartir avec la peau du ventre bien tendue à la recherche de la Merveilleuse. 
Le GPS aura aidé mais ne fait pas tout non plus, on trouvera finalement après avoir quadrillé le secteur. 

Bilan du week-end : TPST = 2h ... mais tous les objectifs alternatifs auront été atteints.
Rdv est pris pour la prochaine fenêtre météo/dispo favorable, espérons que ce soit pour de bon cette fois !

Viviane







CLUB ALPIN FRANCAIS ROANNE ET SA REGION
1 AVENUE DE BEAUSÉJOUR
42300  ROANNE
Contactez-nous
Tél. 04 77 71 04 30
Permanences :
jeudi 20:00-22:00
Agenda