Carnet de route

traversée de la Dent de Crolles

Le 17/09/2016 par Audrey MAINGUE

A travers la Dent - 17/09/2016

Ah … la Dent de Crolles, c’est tellement grand (60km de réseau souterrain tout de même) qu’on n’en a  jamais fait le tour !   Cette année encore, l’objectif spéléo du mois de septembre était bien de faire la traversée intégrale de la Dent c’est-à-dire entrée par P40 (tout au sommet) et sortie par Guiers Mort (Saint Pierre de Chartreuse) 660 mètres plus bas.

Il faut dire qu’une partie de l’équipe avait une revanche à prendre de l’année dernière car ils n’avaient fait que P40-Trou du Glaz pour cause de fatigue importante de certains et horaire un peu dépassé (et oui,  le méandre du P40 se mérite !).

Du coup, rassemblement des troupes vendredi soir dans l’appartement d’Eléna (top, on n’a jamais été aussi près) et dépose de ma voiture à Perquelin (parking de la sortie du Guiers Mort) pour gagner du temps demain matin.

On fait un petit point avant de se coucher, la météo annoncée n’est pas très bonne !  Bon on verra demain.

Réveil à 6h00 (ou presque) ; il pleut un peu plus que le milimètre par heure annoncé ; on déjeune,  on se prépare, presque dans le timing ! on verra quand on sera au parking, mais il est vrai que personne n’est enchanté par l’idée de marcher 1H45 sous la pluie avant d’entrer sous  terre.

Arrivés au col du Coq, il pleut toujours !! Quelques palabres plus tard, on décide de raccourcir la sortie (on ne prendra donc pas notre revanche sur la dent mais c’est pas grave ça sera pour une autre fois) et de faire la traversée Trou du Glaz – Guiers  Mort. On évite donc le fameux  puits de la Douche qui aurait peut-être été critique.

Du coup, on s’équipe (enfin plus ou moins selon les oublis, c’est vrai que des bottes c’est utile des fois en spéléo !!) et on entame la montée vers le trou du Glaz sous une petite pluie fine.

Entrés sous terre vers 10h30 par le vaste porche du trou du Glaz, on enchaîne sur les puits de la Lanterne 1, 2, 3 et 4. On descend ensuite le P36 et traversons un méandre fort esthétique et très confortable (pour une fois !). On arrive ensuite au puits de l’Arche puis à la galerie des Champs-Élysées.  De vaste dimension, elle porte bien son nom. Malgré le manque de boutiques, on s’arrêtera une heure pour pique-niquer. Il est vrai que nous ne sommes pas pressés et comme chacun s’est confectionné son point chaud (spéléoponcho, bougie et autre caillou chauffé ont été testés avec succès !!) ... on prend tout notre temps.

Après cette énorme pause, on visite les grandes galeries du Guiers Mort (galerie des Champignons, du Solitaire, Perquelin…) pour arriver au puits Pierre donnant accès au Réseau Sanguin et ses 200m de ramping … bon finalement il n’a pas été trop long.

On débouche enfin dans la grande salle du Guiers Mort et le porche de sortie, magnifique lui aussi.  On fait une dernière séance photo (« Christophe arrête de bouger », «  Qui c’est qui éclaire  trop », « il faut que je déplace ce casque » « attention à ne pas se gameller  dans l’eau »), on obtient un « c’est pas mal  » du chef, bref on s’en sort bien !!

On rentre jusqu’à la Kangoo (j’avais même pensé à prendre la clé, incroyable non ?).  Une navette au gîte et une navette au col du Coq (pour récupérer la Passat et l’Astrat) plus tard et nous voici tous regroupés au chaud (4°C au col) autour d’un bon plat de pâtes.

 Bilan :objectif à 50% atteint, TPST : 9h (oui, oui, on a bien pris le temps), bonne ambiance (comme d’hab !) bref on reviendra.

                                                         Audrey

 Participants : Gour, Fab, Christophe, Cheveuxdefeu, Alex, Elena, Hervé

CLUB ALPIN FRANCAIS ROANNE ET SA REGION
1 AVENUE DE BEAUSÉJOUR
42300  ROANNE
Contactez-nous
Tél. 04 77 71 04 30
Permanences :
jeudi 20:00-22:00
Agenda