Carnet de route

Aveyron & Lozère ... repérage pour les "jeunes escaladeurs"

Le 14/04/2017 par Brynhild MASSARDIER

Vendredi nous revoilà partis Fabien et moi pour l’Aveyron. Nous faisons un petit détour pour rejoindre Cyril et ses joyeux compagnons spéléos à la MJC de Rodez. Le chef paie son coup à boire pour fêter son monitorat. L’accueil est toujours aussi agréable (même sous la pluie !).

Objectif du week-end : repérer des grottes pour les jeunes escaladeurs du CAF qui vont venir à Saint Rome de Dolan pendant les vacances de Pâques ; une pour les « petits » et une pour les « grands » Ils auront un programme sportif chargé : escalade et découverte de la spéléo.

Depuis plusieurs semaines Fabien les forme aux manips de base de la spéléo.

Levé samedi matin : 7h30 (il y a du laisser aller, c’est grasse mat’ !) ; nous voilà partis pour la grotte des grands : Baume Rousse.

Malgré une météo bien instable, la pluie nous laisse tranquille pendant que nous nous changeons et durant la marche d’approche ! Profitons-en !

Fabien est à l’équipement, nous souhaitons descendre à -109m (terminus Balsan). Broches et AN* sont principalement utilisés. Alternance de vire, ressauts, puits, fractios supers conforts ( « cool » pour les jeunes !),  déviation, escalades … Cyril note les ajustements à faire pour les « petites pattes » des futurs stagiaires. Nous entendons de l’eau couler, plus qu'à l'habitude ...promesse d’une douche prochaine?

En bas (et au sec), nous nous baladons, admirant de belles concrétions : immenses colonnes blanches. Les jeunes en auront pour leur compte: plein les bras ... et surtout plein les yeux !

Il est temps de remonter (avant que la bière ne soit trop fraîche ...) Et grande première pour moi, je déséquipe !! (terrible pression … mais trop heureuse de le faire !) Je dois remonter deux cordes de 30m, une de 40m plus une de 80m. J’ai la chance d’avoir deux profs au top pour me guider dans ce nouveau labeur !

Quelques minutes plus tard, (heures en réalité, mais le temps passe plus vite quand on est concentré !) nous revoyons la lumière du jour (et il ne pleut pas !). Dernière erreur rectifiée (on ne va pas les lister, ce compte rendu est déjà bien assez long !!), tout le monde est en haut, en sécurité, les cordes sont remontées et enkitées !

Nous rentrons chez Cyril. Le chef (de l’espèce des homos erectus prévoyus) avait cuisiné la veille un filet mignon en croûte ; le tout -accompagné de petites carottes et lardons revenus à la poêle-  est un délice !

Dimanche, debout à 7h30 : Exceptionnel … 2ème grasses mat’ du week-end ! J'en connais qui vont être jaloux !

Cette fois-ci nous rejoignons la grotte du Coutal (celle pour les « petits »), une cavité horizontale.

Après un chemin d’approche un peu raide, nous arrivons à l’entrée. On ne peut pas la louper ! Répartition des tâches : Fabien à l’équipement, Cyril à la prise de note et je serais en charge de la topo (dans une grotte réputée paumatoire ?! Vous avez confiance, ou vous n’êtes pas pressés ? Heureusement, le chemin est indiqué par de la rubalise rouge et blanche. Les apprentis spéléos n’auront pas de matériel de progression à utiliser. Les quelques passages plus pentus seront assurés par leurs deux accompagnateurs Fabien et Cyril. Là encore les jeunots vont s’éclater à ramper, désescalader, faire les vers de terre… soin pour la peau 100% naturel ! Nous arrivons devant des gours pleins d’eau … «  Y’a pas botte », les gamins s’arrêteront là.

Mais pas nous ... Grâce à l’enthousiasme de Gour, nous continuons ! Nous mouillons nos pieds, mais sans regret ; bassins d’eau limpide, passages en opposition dans une galerie noire, impressionnante. Un petit coup de téléphone pour avertir Michel que tout va bien et nous continuons notre escapade, randonnant ensuite dans une galerie de sable : majestueuse !

Malheureusement le temps nous rattrape…. c’est dimanche, et demain « il y a école ». Nous devons remonter.

En tête de la petite équipe, je dois montrer le chemin : balise à gauche, balise à droite, j’entends du bruit derrière moi… ils sont toujours là… je n’entends plus de bruit… Je ne vois plus de balise… « Houhou ... Y’a quelqu’un ? », demi-tour. Fabien et Cyril attendent patiemment, sourires en coin… OK ok, je me suis trompée ! Nous repartons dans la bonne direction et retrouvons les cordes. Je déséquipe !

Comme la veille, sous les regards attentifs et vigilants de mes deux initiateurs, je remonte les cordes. J’évite quelques erreurs de la veille (poignée longée dans la corde !!). Nous sommes sortis !

Nous retournons aux voitures par un autre chemin, moins pentu et sans perte de temps ! C’est par là que passeront les petits.

Un petit coup d’œil à l’exutoire du Coutal dans la rivière Tarn nous le confirme, il y a du bouillon !

Il est temps pour chacun de regagner sa maison respective.

Encore une fois…vivement le prochain week-end spéléo (plus que deux semaines à attendre et à nous le Lot !)

Remarque pour les coquets : Baume Rousse et Coutal : deux grottes idéales pour un soin auto-bronzant gratuit !

Brynhild.

* Amarrages naturels







CLUB ALPIN FRANCAIS ROANNE ET SA REGION
1 AVENUE DE BEAUSÉJOUR
42300  ROANNE
Contactez-nous
Tél. 04 77 71 04 30
Permanences :
jeudi 20:00-22:00
Agenda