Carnet de route

Un rituel de septembre : la Dent de Crolles

Sortie :  spéléo en Chartreuse ... du 22/09/2018

Le 12/10/2018 par Widian YOUSSEF

La sortie prévue plus engagée n’étant pas accessible, nous décidons de changer pour une traversée plus simple : Trou du Glaz – grotte Annette !! C’est une classique dans la région et pour tout public amateur de spéléo. 

Avec une arrivée des roannais la veille (Brynhild, Fabien, Isabelle et Arnaud) suivis du chef, nous nous sommes répartis dans les appartements vu que les gîtes dans la région affichaient complets et pour cause : la fameuse Coupe Icare, l’incontournable rendez-vous des parapentistes !

Après une levée matinale nous prenons la route, direction le col du Coq et nous entamons la marche d’approche dans une ambiance brumeuse qui ne tarde pas à se transformer en belle éclaircie digne d’une journée estivale.

Nous démarrons la traversée vers 11h30, avec Brynhild et Gaelle au poste d’équipement. Après un petit passage tranquille, nous attaquons les puits de laLanterne (4).  Il s’avère que les premiers étaient plus techniques à équiper. Brynhild, désignée pour cette tâche, discute avec Cyril qui lui explique les différentes méthodes d’équipement et les spécificités pour les traversées, j’ai cru entendre des noms de nœud comme « trompe la mort »!! Je n’ai pas fait de blocage, l’essentiel étant que Brynhild a tout saisi et bien géré.

 Nous alternons les puits et le crapahut dans les galeries, les parcours bien balisés ne laissent pas le doute sur le chemin à suivre.

Avant d’entamer un petit passage ascendant, il était 15h, le chef bien veillant J, nous propose de casser la croûte avant d’attaquer la petite escalade.

Ensuite, arrive le tour de Gaëlle qui enchaîne l’équipement avec un passage de cordes posées en fixe. Sur notre route pour arriver à la Galerie Cavalière, nous activons la recherche d’un passage dit l’Escargot. Nous avons sûrement dû le traverser mais on peut affirmer qu’il ne nous a pas marqué.

La phase finale s’est faite sans corde, une galerie qui ressemble bien à des éboulis avec du crapahut, un dernier effort avant la sortie. Nous sommes dehors avant la disparition des dernières lumières, le paysage était magnifique, une vue dégagée sur la vallée. Malgré la technicité du chemin de retour, je peux dire que je garde un très joli souvenir de cette petite heure de marche nocturne qui ajoute un charme de plus à cette belle journée.

Le lendemain, en équipe réduite, nous avons décidé de faire une petite sortie du côté du Vercors, les Eymards, une grotte école !! Juste ce qu’il nous faut pour un dimanche. Manque de matériel, nous avons décidé de passer par les puits et ne pas envisager de remonter côté ressauts. Fabien démarre l’équipement et nous le suivons pour entrer dans la grotte, Brynhild continue l’équipement du puits de 30m où j’ai eu du mal à passer son fractio!! Ils descendent au fond et on remonte tous pour sortir et pour finir le week-end sur une note positive : Arnaud déséquipe le dernier puits accompagné de Brynhild et Fabien.

C’était un plaisir de retourner sous terre et de passer un week-end avec le club !

Widian.

CLUB ALPIN FRANCAIS ROANNE ET SA REGION
1 AVENUE DE BEAUSÉJOUR
42300  ROANNE
Contactez-nous
Tél. 04 77 71 04 30
Permanences :
jeudi 20:00-22:00
Agenda