Carnet de route

Baby-spéléo ... spéciale jeunes !

Le 24/04/2019 par Lysiane Viard

Au cours de notre activité spéléologique, des couples se sont formés et … ont fait des petits, modifiant quelque peu leurs passe temps !

Les progénitures grandissant, la passion encore là, pourquoi pas nous retrouver tous avec les enfants ?

Au menu des bonnes résolutions 2019, le défi est inscrit et le WE du 6-7 avril coché sur tous les agendas. De la crèche (2ans1/2), la maternelle (4-9 ans) et bientôt au foyer plénitude (71 ans), la classe était complète et c'est à 22 que nous arrivons samedi à Saint-Denis dans le Gard chez Gilles Arnaud à « la Maison Carrée » belle demeure (bien carrée) idéale pour les familles ; chacune choisit son lieu de couchage et rejoint la grande salle à manger pour le premier repas en commun ; excitation dans l'air et ce n'est que le début ! Trop bien dans cette grande bâtisse où l'on peut se cacher dans les grandes armoires, sous les tables, derrière les sacs de commissions (et pour 22 il y en a !), bref, selon les imaginations.

14 heures, le départ est donné pour Prével, météo peu participative ; Abigaëlle tient bon le parapluie de papa, vite lâché pour la petite montée un peu glissante où parfois les mains sont bien utiles.

Très vite à l'entrée et déjà à quatre pattes, tous derrière Audrey, attentifs à ses explications et d'une pédagogie sans faille !« Hep, personne devant moi ! On est où d'après la topo ? Et les « mites » qui montent et les « tites » qui tombent ! » On racontera à maîtresse ! La cote à l'école ! C'est trop bien !

Après tous ces exercices neurologiques, plus terre à terre mais obligé, respect pour les petits estomacs !

Reprennent alors les déambulations ; couchés, sur les genoux, et là où les adultes doivent se plier en deux, les enfants passent presque debout (profitez bien) ; mais ce qui est drôle pour les uns laisse perplexe Abigaëlle qui nous regarde et se demande si couchée et avancer sur les coudes devient autorisé ; démonstration par les parents qui s'étalent sans hésitation ! On relève le nez pour découvrir les grandes draperies … mais ? c'est quoi cette grappe qui pend ? Une petite colonie de chauves souris que l'on photographie très vite pour que nos lumières ne les dérangent pas trop, bien qu'il soit temps mesdames de lever le camp, d'aller déployer vos ailes, d'oxygéner vos petits et partager un peu l'espace.

Quelques bottes plus loin, d'autres passagers ont créé des miniatures d'argiles ; fragile chef d’œuvre !

Avant de sortir, petit jeu ! faire « LE NOIR TOTAL » avec des Hou, Hou ! Même pas peur ! Pas drôle.

Bien sales nous rentrons heureux de tant de découvertes et, chic, demain ça recommence !

On barbote dans les baignoires, les jumeaux sous la même douche, et, tous propres, c'est l'heure de l'apéro ; il faut commencer à leur apprendre les bonnes manières spéléologiques ; jus de fruit, frites s'ingurgitent joyeusement. Bon, c'est avant tout une sortie « baby » mais les parents veulent aussi en profiter et retrouver les fondamentaux ; l'option est choisie (pas de contre, pas d'abstention), ils mangeront avant nous et dodo ! La paix et trinquons à nos retrouvailles et au nouveau diplôme d'escalade SAE de Fab. Bravo !

Dimanche matin 7h30, même pas trop sommeil !

Barry, la cavité idéale où un réveillon a même eu lieu ! C'est reparti dans les explorations et tous les genres de contorsions qui nous amènent à un « tout petit lac » (un gour les enfants) et que voit Audrey ? Un petit habitant, tout blanc à ne jamais voir le soleil ; typique petit animal des grottes, petit crustacé amphipode Observation, photos pendant que Cyril, Fab et d'autres costauds déploient leur énergie pour installer une tyrolienne ; mais que fait Brynhild ? Elle a perdu des mousquetons ?? … En attendant l'instant « sensation » tous les enfants à la chasse pour l'aider à les retrouver, elle en a semé de partout ! Ouf, tout récupéré, on peut enfin enfiler les baudriers et se laisser glisser, suspendus dans le vide ! Émotion ! Cette tyro a dû marquer les esprits (même un peu plus bas), en témoignent certains dessins. On s'achemine vers la sortie ; on revient, on ressort, mais l'heure du retour aux voitures s'impose.

On s'amuse encore un peu en pataugeant dans les flaques d'eau … on a les bottes !!

Prevel et Barry ne sont que les premières cavités, car tous les voyants sont au vert pour récidiver …

Un clin d’œil à un fait coutumier dans notre groupe « la parité » ou presque, et la deuxième génération commence bien (trois filles, quatre garçons). Certains clubs nous envient déjà, ils n'ont pas fini ...

Ce termine le week-end avec l'éternelle question : qui fait le compte-rendu ?

Fab : les enfants avec un dessin ; Ouiiiiiiii ; on leur laisse le dernier mot, en photos !

 

Famille Bonnepart : Arnaud, Maryline, Adam, Amaury et Alexis les jumeaux

Famille Chomat : Frank, Géraldine et Lucie

Famille Deporte : Jean-Phi et Aaron accompagnés du tonton Damien et la cousine Romane

Famille Dillon/Wimel : Damien, Maud et la plus jeune de la bande Abygaëlle

Cyril, Audey, Fabien, Brynhild, Isa, Michel et moi la plus … v … moins jeune, Lysiane

 

Merci à tous nos encadrants et aux nouveaux petits grottologues ! Les parents n'ont plus qu'à suivre...

Lyse

CLUB ALPIN FRANCAIS ROANNE ET SA REGION
1 AVENUE DE BEAUSÉJOUR
42300  ROANNE
Contactez-nous
Tél. 04 77 71 04 30
Permanences :
jeudi 20:00-22:00
Agenda