Carnet de route

Objectif MONT BLANC

Le 16/05/2019 par Chadeyras Jean françois

Le bulletin météo laissant apparaitre une fenêtre de beau temps sur Chamonix, et étant acclimaté à l’altitude suite à notre raid Verbier – Zermatt, nous décidons avec Yves de rejoindre Dominique et Baptiste à Chamonix pour une tentative Mont Blanc à ski.

Dimanche nous rejoignons le refuge du Tour, ou l’accueil de Véronique est toujours au top.

La météo et moyenne avec beaucoup de vent, ce qui nous inquiète. Nous verrons demain.

Lundi matin, grosses interrogations, il fait grand beau, mais il y a encore beaucoup de vent annoncé, que fait-on ?

Finalement la décision est prise de monter au refuge des Grands Mulets, en espérant que la météo se soit trompée et que le vent tombe.

Belle montée au refuge qui nous fait traverser le glacier des pèlerins, puis passer sous l’aiguille du midi, traverser plan glacier et rejoindre la jonction, pour enfin aborder les pentes menant au refuge.

Le refuge est perché sur un ilot rocheux, perdu au milieu d’un chaos de glace, de séracs, de crevasses, tel un navire au milieu d’une tempête, où les vagues se seraient figées.

Le vent s’est calmé et les prévisions pour le lendemain semblent correctes, peut-être encore un peu de vent.

Mardi levé 3h00, petit déjeuné rapide, on met les peaux, on allume la frontale et nous voilà parti.

Nous parcourons le petit plateau puis le grand plateau, bénéficiant d’une bonne trace, et nous gagnons rapidement de l’altitude. Dans un paysage grandiose, nous passons sous des séracs monstrueux, espérant que nous n’allons pas nous croiser si d’aventure, l’idée leur venait de descendre. Puis le soleil fait son apparition sur les sommets alors que nous apercevons le col des Dômes, le Mont Blanc et le refuge Vallot.

L’altitude commence à se faire sentir, car nous approchons les 4000 m.

Au col des Dômes, nous sommes saisis par un vent accompagné parfois de violentes rafales, qui nous secoue et fait virevolter la neige.

Arrivé sous le refuge Vallot, c’est la tempête, la neige vole sous les rafales qui nous font perdre l’équilibre. Nous déchaussons et rejoignons à pied le refuge (4 362m), ce sera notre point final, les conditions ne permettant pas de poursuivre sur l’arrête des bosses dans de bonnes conditions de sécurité.

Le retour nous permet de voir l’environnement parcouru de nuit et profiter d’un magnifique paysage, ayant laissé le vent en altitude et accompagné d’un soleil rayonnant.

Le retour à la benne n’est pas un long chemin tranquille et nous goutons à toutes les qualités de neige qui est très changeante et pas toujours facile à skier. Mais dopés par les immensités de notre environnement, les efforts semblent anodins.

Cela dit, nous sommes bien contents d’arriver à la benne, et se retrouver à Cham pour un bon casse-croute bien mérité par cette super équipe.







CLUB ALPIN FRANCAIS ROANNE ET SA REGION
1 AVENUE DE BEAUSÉJOUR
42300  ROANNE
Contactez-nous
Tél. 04 77 71 04 30
Permanences :
jeudi 20:00-22:00
Agenda