Carnet de route

RANDONNÉE dans les GLIÈRES et les ARAVIS

Sortie :  Plateau des Glières et Tournette du 28/07/2018

Le 29/07/2019 par GUILLAUME Marie-Christine

Les Trois Têtes 1864 m - Glières

Le lundi matin, nous nous retrouvons tous à THORENS-GLIÈRES avant de monter au départ de la première randonnée de ce séjour, le parking de Dran sur le plateau des Glières. Il ne fait pas mauvais, mais les nuages sont accrochés aux sommets. La randonnée démarre sur une large piste et passe à proximité de la la Chapelle de Notre Dame des Neiges. Peu après, nous prenons un petit sentier qui chemine tantôt dans la végétation, tantôt sur des lapiaz et qui nous amène au sommet de Tête Noire à 1839 m. Aucune vue depuis le sommet, tout est blanc dans le brouillard.

Après une petite descente, nous remontons en direction de Tête Ronde à 1864 m. Nous faisons la pause casse-croûte avant d'attaquer la montée à la Tête de l'Arpettaz à 1840 m. La visibilité ne s'améliore pas … Nous attaquons la descente, longue et parfois un peu glissante, en direction du vallon d'Ablon. Pause au chalet d'alpage, puis une remontée pour passer par le petit sentier dans la forêt, plus agréable que la piste forestière.

Retour aux voitures un peu avant 18 h après une randonnée agréable et variée, mais pour la vue, il faudra revenir !

Nous reprenons les véhicules et partons pour THÔNES. Il n'y a pas beaucoup de km, mais la petite route que nous empruntons ne permet pas de faire des exploits au niveau de la vitesse !

La majorité du groupe s'installe au gîte des Mésanges, rue du Paradis, alors que les campings-cars se posent à proximité sur un emplacement prévu à cet effet.

 

Le Trou de la Mouche 2467 m - Aravis

Le mardi matin, direction LA CLUSAZ puis les Confins. Il fait beau, les nuages ne sont plus qu'un souvenir.

Une partie du groupe est laissée vers La Clusaz pour aller faire la Tête du Danay et rejoindre ensuite les Confins.

Pour ceux qui vont au Trou de la Mouche, le départ à pied a lieu vers 9 h. Nous prenons la piste jusqu'au chalet de Paccaly, puis le sentier qui grimpe dans la combe du même nom. Une première pause à Paccaly d'en Haut et la montée reprend. Elle est raide et soutenue, il y a peu de répit. Il est presque midi quand le Trou de la Mouche devient visible. Nous décidons de faire la pause casse-croûte avant de franchir la dernière montée, de manière à manger au soleil et à l'abri du vent. Et avec le massif du Mont-Blanc comme décor !

La partie terminale pour arriver au Trou est assez raide et délicate, mais en la franchissant dans le sens de la montée, elle est moins impressionnante qu'en descente. Le sentier passe sur une crête de rocaille, il vaut mieux bien regarder où l'on pose les pieds et les mains, bien utiles elles aussi. Tout le monde arrive au Trou de la Mouche, à 2467 m, sans problème et là, la vue nous récompense de nos efforts.

La descente de l'autre côté du Trou, par la Combe du Grand Crêt, est également raide et délicate au départ. Ensuite le sentier se fait plus agréable et nous arrivons vers 15 h 30 au parking, où nous retrouvons le groupe laissé le matin.

L'hébergement a lieu au Gîte « le Vieux Madrier », un vieux chalet joliment aménagé. Le repas du soir pris tous ensemble est apprécié de tous.

 

Lac et Pointe de Tardevant 2501 m - Aravis

Pour la dernière randonnée de ce séjour, Michel a prévu le Lac et la Pointe de Tardevant. Nous démarrons des Confins un peu avant 9 h, les nuages ont fait leur réapparition et semblent bien accrochés … Au début, l'itinéraire est le même que la veille jusqu'au chalet de Paccaly d'en Haut. Mais on poursuit pour aller prendre la Combe de Tardevant qui nous conduit jusqu'au Lac à 2110 m. Nous sommes dans le brouillard … alors il y a quelques hésitations pour savoir si l'on poursuit ou pas jusqu'à la pointe. Finalement un petit groupe de cinq motivés opte pour poursuivre jusqu'à la Pointe. Les autres prennent le chemin du retour et nous les retrouverons au Refuge de la Bombardellaz.

Petit à petit, dans la montée, le paysage se dégage. Certes, ce n'est pas le grand beau, mais quand même, l'horizon s'élargit agréablement. Sur la fin, l'itinéraire de montée est multiple, chacun passe un peu où ses pas le mènent mais nous arrivons tous au col. La partie terminale se fait en crête par un petit sentier dominant la Combe de Tardevant et la Combe de la Grande Forclaz. Arrivés au sommet, nous décidons de profiter du soleil et de l'absence de vent pour y casser la croûte,histoire de profiter de la vue même si elle n'est pas dégagée jusqu'au Mont-Blanc. Entre deux nappes de brouillard, nous apercevons même le Trou de la Mouche où nous nous trouvions la veille !

Après une bonne pause, nous prenons le chemin de la descente. Depuis le petit col sous la Pointe de l'Ambrevetta, nous apercevons, bien en contrebas, un beau troupeau de bouquetins au repos.

Nous retrouvons le reste du groupe à la Bombardellaz vers 15 h. Le temps de prendre une boisson bien méritée et nous terminons la descente jusqu'aux Confins où nous arrivons un peu avant 16 h.

Merci à Michel et à Eliane pour l'organisation de ces trois jours dans un secteur où nous n'allons pas souvent.

 

CLUB ALPIN FRANCAIS ROANNE ET SA REGION
1 AVENUE DE BEAUSÉJOUR
42300  ROANNE
Contactez-nous
Tél. 04 77 71 04 30
Permanences :
jeudi 20:00-22:00
Agenda