Carnet de route

Le 01/09/2019 par GUILLAUME Marie-Christine

Séjour à BARCELONNETTE du 31 août au 7 septembre 2019

au Chalet des PATIGONS

L'arrivée au chalet des Patigons, à ENCHASTRAYES près de Barcelonnette, a lieu en début d'après-midi, sauf pour Martine et François partis de ROANNE plus tôt afin de pouvoir s'occuper du ravitaillement sur place. Nous devons renoncer à la randonnée de mise en jambes, car la météo tourne rapidement à la pluie.

C'est Martine qui s'est chargée du premier repas et qui nous régale avec un « tian » délicieux.

Dimanche 1er septembre – Randonnée vers Dormillouse au-dessus du Lauzet-Ubaye

Départ du hameau du Villard à 1255 m pour monter jusqu'au Lac de la Cabane à 1963 m. Nous poursuivons en direction du Vallon du Loup et, après la pause casse-croûte, jusqu'au Lac Noir. Le retour se fait par le Lac du Milieu et le Lac de la Cabane, mais la descente emprunte un sentier différent. Nous arrivons vers 16 h aux voitures, où nous retrouvons Gérard et Marie-Pierre qui, au lieu d'une rando sur le plat, ont quand même fait 600 m de dénivelée !

Lundi 2 septembre – Le Fort des Caurres

Avant d'attaquer, François nous propose une rapide visite du village de TOURNOUX, notre point de départ à 1500 m. La montée se fait dans les bois et le chemin nous amène au Fort des Caurres, dont il reste de nombreux et solides vestiges. Nous faisons la pause au point haut, à 2000 m, avant de revenir au village en passant par la chapelle St Jean (en ruine) et la source des Bachasses.

Randonnée volontairement tranquille afin que le groupe qui part le lendemain en itinérant ne soit pas épuisé !

Pour le groupe qui reste aux Patigons :

Mardi 3 septembre

Départ du col de la Cayolle 2326 m. Montée au Col de la Petite Cayolle, où nous laissons M-Pierre et Jacqueline avec Martine. Descente au Lac de la Petite Cayolle (vue sur le Mont Pelat) et virage à gauche, peu visible, pour aller au Lac d’Allos 2230 m. Repas, Martine nous rejoint. Retour à 2351 m pour prendre le Pas du Lausson où nous retrouvons les 2 randonneuses frigorifiées. Retour au Col de la Cayolle. Dénivelée 850m.

Mercredi 4 septembre

Marché à Barcelonnette. Petite randonnée à l’Aupillon en partant des Patigons pour monter de 300m.

Jeudi 5 septembre

Départ de la Rente 1678 m par un large chemin qui nous conduit à un troupeau de moutons gardés par des patous, pas gentils du tout, mais le berger et la bergère sont là…Arrivée au Col Bas 2496 m puis montée dans les bosses pour arriver à des rochers que nous escaladons pour voir 2 croix (une en bois et l’autre en pierres) à 2591 m. Bonne descente, repas dans la prairie et retour à pied aux Patigons.

Vendredi 6 septembre

Départ de Villard d’Abas 1548 m pour faire un circuit en boucle en passant par une chapelle et arrivée au Col de Cloche (croix avec Christ en bois peint) d’où la vue est saisissante sur la vallée de Fours, d’une part, et sur le Chapeau de Gendarme et le Pain de sucre, d’autre part. Descente avec des câbles sur plusieurs tronçons (des chamois nous guettent pour traverser). Dénivelée 650m.

 

Randonnée itinérante en Haute-Ubaye

C'est Bob qui mène le groupe et nous sommes donc une dizaine de cafistes roannais inscrits pour ce périple.

Mardi 3 septembre – 1ère étape – Maljasset – Refuge de Campo Base (en Italie) – 1400 m de dénivelée positive - 1500 m en négatif et 23 km

Départ à 6 h du matin du gîte et à 7 h de Maljasset à 1900 m. Le sentier longe tout d'abord le fond de vallée, le long de l'Ubaye, puis il bifurque dans le vallon de Chabrière pour arriver au Col de l'Autaret à 2880 m. La pente terminale est forte, mais heureusement la descente sur l'autre versant est nettement plus bucolique dans un joli paysage d'alpages visiblement apprécié des marmottes. Après la pause casse-croûte, nous descendons aux Granges de Bellino pour remonter au Col de Bellino à 2804 m. Là, une longue descente nous attend ! Mais le paysage est magnifique, alors nous ne sentons pas trop la fatigue. Le Refuge Campo Base est une ancienne base militaire réaménagée. L'accueil y est sympathique. Le repas du soir et le petit-déjeuner sont dignes d'un hôtel.

Mercredi 4 septembre – 2ème étape – Refuge Campo Base 1640 m – Refuge du Chambeyron 2626 m – 1400 m de dénivelée positive (1600 m pour la Tête de la Fréma) – 400 m de négatif – 13 km

Départ du refuge à 7 h 30, dans le brouillard malheureusement. La montée en direction du Col de la Gypière à 2927 m est régulière. Nous nous arrêtons peu avant le col, au bord du Lac du Vallon de Stroppia et enfin sous le soleil ! Nous terminons la montée au col de la Gypière. Pour quelques uns, variante jusqu'au sommet de la Tête de la Fréma à 3154 m.

Le groupe se retrouve au bord du Lac des Neuf Couleurs avec, pour les volontaires, un bain de pieds rafraîchissant !

Nous reprenons la descente jusqu'au Refuge du Chambeyron où nous arrivons vers 16h. La journée a été plus cool que la précédente (et que la suivante …).

Jeudi 5 septembre – 3ème et dernière étape – Refuge du Chambeyron - Maljasset – 850 m de dénivelée positive – 1550 m de négatif – 19 km

Après une nuit un peu mouvementée, nous repartons pour le Col de la Gypière en passant par le Lac Rond. Là, une harde de chamois, paniquée par le passage d'un hélicoptère, passe non loin de nous à une vitesse impressionnante ! Après la Gypière, nous passons près du refuge Bivouac Barenghi et atteignons, par un sentier tranquille, le Col de L'infernetto à 2783 m. La descente du col, en revanche, n'a pas du tout le même profil ! Le début est équipé de câbles et de cordes, qui sont les bienvenus car la pente est vraiment raide et le terrain schisteux et glissant ! Mais tout se passe bien et nous arrivons sans peine dans un agréable petit vallon, qui nous permet de récupérer avant la montée qui nous attend pour atteindre le prochain col ! Vue de face, elle est impressionnante … Et l'impression se confirme dès que nous l'attaquons : il nous faut une bonne demi-heure de grimpette plus que soutenue pour arriver au Col de Ciaslara à 2940 m ! Après une petite pause grignotons, nous prenons la descente, là encore bien raide, dans la caillasse plus ou moins stable. Le sentier est ensuite plus doux et nous en profitons pour regarder des bouquetins, les mères et leurs petits qui, eux, défient les lois de la pesanteur ! Nous atteignons le Col du Marinet (le dernier) à 2787 m et continuons jusqu'aux Lacs du même nom où nous cassons la croûte.

Nous poursuivons la descente le long du lac puis dans le Vallon de Mary qui arrive à la chapelle de Maurin et enfin à Maljasset. La journée se termine au soleil par un bain de pieds revigorant dans l'Ubaye ! Et aussi par un petit coup à boire au café de la Barge.

Enfin, retour au gîte des Patigons où François et compagnie ont déjà attaqué le feu de bois en vue du barbecue prévu pour l'apéritif !

Mais le temps est à l'orage et même si la pluie n'arrivera qu'en toute fin d'après-midi, il fait assez frais. L'apéritif se prendra dehors, mais le repas à l'intérieur !

Le vendredi, la journée sera nettement plus cool pour le groupe du Chambeyron, sauf pour Henri parti pour la rando au Col de Cloche et également pour Gérard et Marie-Pierre qui sont allés randonner au-dessus d'Enchastrayes. Pour les autres, un peu de tourisme à JAUSIERS, BARCELONNETTE et FAUCON.

 

Le séjour se termine le samedi matin par l'inévitable rangement et ménage, mais en deux heures tout était fait. Un grand merci à Martine et François, super organisateurs, tant au niveau du séjour que des randonnées. Et pour le groupe du Chambeyron, un grand merci à Bob pour cette belle randonnée alpine !

 

CLUB ALPIN FRANCAIS ROANNE ET SA REGION
1 AVENUE DE BEAUSÉJOUR
42300  ROANNE
Contactez-nous
Tél. 04 77 71 04 30
Permanences :
jeudi 20:00-22:00
Agenda